AFD

Aplines est lauréat du AFD Digital Energy Challenge avec notre partenaire CEET

Aplines est lauréat du AFD Digital Energy Challenge avec notre partenaire CEET.

La Digital Energy Facility, fondée sur une proposition de l’Agence Française de Développement (AFD) et financée par l’Union européenne (UE), octroie une assistance technique et des investissements initiaux visant à soutenir le développement de solutions numériques innovantes pour l’amélioration de l’accès à l’énergie et l’optimisation des performances des opérateurs énergétiques publics, des start-up et des fournisseurs de technologies ou services innovants.

La Digital Energy Facility lance un Digital Energy Challenge qui se décline en deux appels à projets dédiés aux Start-ups d’une part, et aux Opérateurs publics du secteur de l’Energie d’autre part. Le Digital Energy Challenge qui dure 4 ans, vise à accompagner le développement de solutions numériques innovantes pour un accès élargi à l’énergie et une amélioration des performances des opérateurs énergétiques.

Le projet proposé par la Compagnie Energie Electrique du Togo (CEET) & Aplines est l’un des huit lauréats parmi quelques 200 candidats au challenge 2021, au titre des solutions digitales innovantes permettant une amélioration de la gestion du réseau électrique et de la qualité de service.

La CEET exploite une centrale de 100MW et vingtaine de petites centrales électriques et postes de transformation. La CEET entretient un réseau moyenne et basse tension de plus de 4000 kilomètres de long. Le SAIDI actuel de la CEET est de 69h par usager aux environs de Lomé, et la majorité des pannes est causée par la végétation. Aplines a proposé à la CEET de déployer sa solution d’Asset Management par les risques, Aptimize, pour caractériser spécifiquement le risque causé par la végétation le long de ses lignes. Dans un premier temps, un modèle du réseau sera réalisé sur un système de cartographie. Dans un second temps une analyse photogrammétrique sera effectuée à partir d’images satellites, permettant d’identifier les zones présentant une proximité des arbres par rapport aux lignes incompatibles avec les standards de sécurité requis, et de calculer portée par portée la probabilité de panne causée par la végétation. Enfin, les coûts prévisionnels de traitement des conséquences de pannes éventuelles seront estimés en collaboration avec les équipes techniques de la CEET.

Grâce à cette caractérisation du risque, les équipes techniques de la CEET pourront utiliser Aptimize pour établir la meilleure stratégie d’élagage, leur permettant de maîtriser leur risque tout en contrôlant leurs coûts.

https://www.afd.fr/en/actualites/afd-digital-energy-challenge-eight-projects-recognized-innovation-energy-sector

photo credit: Sébastien Gracco de Lay

Share this post